johid
Menu

Le Smart City Day 2017 a plus que rempli ses objectifs !

15.09.2017

Smart City Day

Le 14 septembre 2017, plus de 450 personnes ont convergé vers la Haute Ecole du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture (HEPIA) à Genève, pour assister au Smart City Day. Sponsorisée par Losinger Marazzi, la nouvelle édition de cet événement emblématique a battu tous les records de fréquentation !

Initialement, quelque 200 personnes étaient attendues pour participer à la 4ème édition du Smart City Day. Le succès rencontré par cet événement depuis 2014 en fait la référence Smart City en Suisse romande. L’édition 2017 n’a pas dérogé à la règle, dépassant même largement les attentes. C’est ainsi que 450 personnes, décideurs des communes et cantons et des secteurs publics, économiques et académiques, sont venues se rencontrer, s’informer et échanger sur les enjeux de la digitalisation et les scénarios les plus prometteurs autour de la ville intelligente. Ceci dans une ambiance propice à l’échange et au développement de l’éco-système smart, avec plus d’une vingtaine d’exposants – y compris Losinger Marazzi – et un « VR Café » lieu convivial permettant de tester la réalité virtuelle.

« Human Smart City », ou l’essor des technologies et la révolution numérique au service des citoyens

Le ton a été donné dès l’ouverture : Yves Leuzinger, directeur de l’HEPIA et Nicholas Niggli, directeur général du développement économique, de la recherche et de l’innovation du Canton de Genève ont ouvert la journée avec un fort accent humaniste. En témoigne cette mise en garde sur le rôle véritable de la technologie : « La ville ne doit pas être technologique ! Ce n’est pas un but, juste un outil au service du citoyen ».

Lors de la première table ronde le thème de cette édition - « Human Smart City » - a été décliné à travers les aspects de l’économie et de l’emploi. Ensuite, au cours de la seconde session de discussion, il a été question de la co-création de la ville. Approche participative, transversalité, construction de solutions collectives : la révolution numérique doit permettre une meilleure inclusion du citoyen dans son quartier, dans sa ville.

Les interventions de la matinée ont fait émerger les tendances fortes en lien avec la densification urbaine et l’interconnexion par le déploiement de l’internet des objets. Les acteurs de Genève avec le projet Smart Canton ou l’initiative Eco21 des Service Industriels de Genève (SIG), les planificateurs de la mobilité dans la région de Morges ou le Smart City Manager de la Haye aux Pays-Bas ont pointé l’impact de la digitalisation sur tous les aspects de la vie et les conséquences de cette évolution sur la responsabilité des collectivités publiques.

Des solutions créatrices d’émotions

L’après-midi a permis d’illustrer les débats de la matinée, avec des ateliers et workshops proposant des démarches et outils de co-construction de la ville et des quartiers aux approches et reflexions novatrices. Plusieurs start-up rendant les villes plus humaines, avec des solutions créatrices d’émotions ont été mises en avant. Losinger Marazzi a participé activement aux discussions, avec l’animation d’un workshop sur le thème « Cityzen : Le bonheur est-il dans le quartier ? », animé par Pierre Lembert, Directeur commercial de la société, conjointement avec Guillaume Massard, Chef d’unité Bâtiment Energie Territoire chez BG Ingénieurs Conseils SA.

Une volonté commune en signe de conclusion

La synthèse de la journée montre une volonté commune de mettre l’essor digital et technologique au service des citoyens. Avec des initiatives agricoles locales, l’écomobilité, un focus sur la santé et au moyen de la réalité augmentée, des données géographiques en accès libre, d’innovations techniques et sociétales et des processus participatifs, la diversité des sujets a démontré que l’interconnexion des systèmes touchera tous les paramètres de la gestion urbaine. Soulignons encore que la préservation de la sphère privée demeure au cœur de toutes les attentions.

Le Smart City Day 2018 se déroulera à Fribourg le jeudi 6 septembre 2018. Le thème est encore en discussion mais les premières pistes tournent autour de « réalisations concrètes Smart Cities », avec par exemple l’avènement de la mobilité électrique.

Plus d’informations à venir sur le site smartcityday.ch

Le Smart City Day 2017 a plus que rempli ses objectifs !