johid
Menu

OASSIS : La première pierre est officiellement posée

02.10.2017

Le vendredi 29 septembre 2017, la première pierre du grand projet OASSIS à Crissier (VD) a été officiellement posée. C’est en présence de plus de 230 personnes qu’a eu lieu cet événement, rompant avec les traditions par son côté festif et convivial. Retour sur une cérémonie toute en poésie.

Le mot d’ordre de cet événement, qui s’est déroulé par un bel après-midi automnal, a été « Convivialité ». Ainsi, au programme un dj, des danseurs, un show artistique et même un saxophoniste. C’est le Maître d’Ouvrage – la société Patrimonium SA – qui a souhaité une fête qui cassait les codes des cérémonies au caractère très officiel, qui sont d’ordinaire l’usage dans la branche.

A leur arrivée, chaque convive a pu mettre en pot une plante répondant au nom d’Euonymous Alatus – à savoir « fusain ailé » de son nom commun - une petite plante rouge qui se transforme à terme en arbuste compact et buissonant, et prend tout son éclat en automne. Derrière cet acte fédérateur, le message est plein de poésie : La fleur grandit et s’épanouit en même temps qu’OASSIS. L’objectif est que chacun puisse rapporter sa plante le jour de l’inauguration du quartier et ainsi venir égayer les futurs espaces verts.

Après cet épisode végétal, plusieurs discours ont été prononcés. Respectivement par Monsieur Christoph Syz – CEO de Patrimonium SA, Monsieur Stéphane Rezso – Syndic de Crissier – et Monsieur Jacques Liaudet – Chef du Service de l’Urbanisme de la Ville. L’accent a été mis sur l’excellente collaboration des parties, du maître d’ouvrage à la commune de Crissier en passant par l’Entreprise Totale Losinger Marazzi et les architectes Bauart et KCAP. Cette collaboration harmonieuse a permis à ce projet ambitieux d’avancer rapidement et sereinement. 

Avec OASSIS, c’est un nouveau morceau de ville qui verra le jour d’ici 2020 à Crissier. La cité verra sa population croître de 15%. Sur plus de 35 700m2 de terrain, 520 logements et des surfaces commerciales et administratives sont en construction. Une évolution majeure dans le paysage de l’ouest lausannois que la municipalité se dit prête et heureuse d’accueillir. Sujet important, la question de la mobilité : Avec le développement de la ligne de bus à haute fréquence des Transports publics Lausannois qui reliera le centre de Lausanne à Crissier en une quinzaine de minutes, la périphérie se rapproche toujours plus du centre-ville de la capitale vaudoise. A relever enfin un effort important du côté de la mobilité douce, avec des aménagements spécifiques et la création de plus de 1000 places de vélo.

OASSIS : La première pierre est officiellement posée