La qualité de l’air intérieur

 

Une personne passe en moyenne 22 heures sur 24 en espace clos ou semi-clos, que cela soit dans les logements, lieux de travail, écoles, espaces de loisirs, commerces, transports, … L’air intérieur est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur. C’est pourquoi, sa qualité doit être considérée comme une cible importante.

Outre l’apport des polluants de l’air extérieur (sol, proximité de voies passantes, d’industrie, d’espaces verts pour les pollens…), de nombreuses sources et équipements génèrent des pollutions à l’intérieur d’un bâtiment.

 

Losinger Marazzi a mis sur pied avec la Haute Ecole Spécialisée de Berne à Bienne, et sous le patronat de la Commission de la Technologie et de l’Innovation de la Confédération (CTI), un travail de R&D sur la qualité de l’air intérieur et qui repose sur deux thèmes principaux :

• La ventilation et les installations techniques
• Les sources de pollution, notamment le choix des matériaux mis en oeuvre